Pour évoluer dans sa carrière, il est essentiel de savoir se doter de nouvelles compétences. 

 

Proposer des biens en vente en viager, c’est assumer de nombreuses responsabilités et avoir des missions variées. Il est normal d’avoir parfois des lacunes dans certains domaines (juridiques, calculs, accompagnement-vendeurs, recherche-acquéreurs …) mais il est toujours possible de les combler.

C’est pour vous aider à progresser dans votre vie professionnelle que l’Académie Nationale du Viager vous propose de suivre une formation complète et approfondie vous permettant de découvrir un nouveau domaine ou de parfaire vos connaissances sur le sujet du Viager.

 
Ainsi, vous améliorerez votre employabilité et boosterez votre carrière professionnelle !

 
 Le marché du viager

La France entre dans une phase nouvelle d’un point de vue démographique : le nombre de seniors de 60 ans et plus va croître de 1,7 % par an entre 2000 et 2030, passant ainsi de 20,6 % à 29,4 % de la population. En 2060 la médiane de la pyramide des âges s’établira ainsi à 50 ans.

Les plus de 60 ans possèdent 54 % du patrimoine financier des Français. Et 75 % des retraités sont propriétaires de leur logement.

Mais, il faut rappeler qu’aujourd’hui la retraite médiane est de l’ordre de 800 euros par mois et la retraite moyenne est plutôt de l’ordre de 1 200 euros par mois. Ces revenus ne permettent pas de faire face à la prise en charge de la perte d’autonomie et en particulier du maintien à domicile.

Les retraités Français sont ce que les américains appellent « house rich, cash poor », c’est à dire riche en patrimoine et pauvre en liquidité. L’immobilier represente, d’ailleurs,  80% de leur patrimoine.

Le viager, opération de monétisation du patrimoine immobilier, apparaît comme une réponse pertinente et cohérente à la problématique du financement des retraites et du « bien vieillir à domicile ».

 

 Nous vivons dans une société où nous avons l’obligation de penser et d’agir pour notre avenir mais trouver un investissement rentable et sécurisé est devenu compliqué.

Les produits financiers comme l'assurance-vie sont de plus en plus incertains... L’investissement locatif, quand à lui, a souffert de nombreuses mesures et contraintes qui l’ont rendu nettement moins attractif (plafonnement des loyers, hausse des impayés, fiscalité confiscatoire...).

 

Le viager est un investissement socialement responsable, sécurisé et au TRI surpassant toutes les alternatives classiques.